Le marketing de l’interruption n’est pas mort : le cas de l’affichage

A l’heure ou sur le Web notamment la sollicitation du consommateur passe par son accord de plus en plus implicite, demeure une vraie anomalie dans le paysage de la communication publicitaire. Dans la rue, dans nos entrées de villes mais aussi de plus en plus au coeur même de celles ci prolifère les panneaux d’affichages abribus, sucettes et surtout 4*3.

Non seulement cet affichage souille les espaces urbains mais encore occupe le domaine public sans vergogne.Enfin et surtout cet affichage pléthorique impose au citoyen des publicités non sollicités auxquelles il ne peut se soustraire 

La solution : comme pour le Web appliquons le opt’in sur cette forme de publicité. Le résultat sera édifiant j’en suis sûr. Trop de pub tue la pub et de plus tire la qualité de la création vers le bas. Il suffit de regarder les panneaux sur une période de référence pour s’en rendre compte.

J’exprime ici le point de vue de quelqu’un qui travaille dans le domaine du marketing et de la communication.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s